Frédéric Chopin par Roustem Saïtkoulov
award

Acheter CD

Buy the CD

16.00 € ajouter au panier

Télécharger

Downloads

iTunes

iTunes

Amazon.fr
idol

Autres options - fnac, emusic, ...

Other download options ...

Télécharger en Haute Définition (88.2/24)

High Definition (88.2/24)

idol


Programme et Extraits Audio

Track details & Audio

  • Présentation
  • Artistes
  • Presse
  • Photos & vidéo
  • Presentation
  • Album Artists
  • Reviews
  • Photos & video

Frédéric Chopin (1810-1849)



Trois nouvelles études
Etude n°1 en fa mineur
Etude n°2 en la bémol
Etude n°3 en ré bémol

Prélude en ut dièse mineur op. 45

Quatre Ballades
Ballade n°1 en sol mineur, op. 23
Ballade n°2 en fa majeur, op. 38
Ballade n°3 en la bémol majeur, op. 47
Ballade n°4 en fa mineur, op. 52

Berceuse en ré bémol majeur, op.57

Enregistrement réalisé par Jean-Yves Labat de Rossi, Ferme de Villefavard en Limousin, 12 et 13 décembre 2019

Frederic Chopin (1810-1849)

 

Trois nouvelles études
Trois nouvelles études - Etude n°1 in F minor
Trois nouvelles études - Etude n°2 in E Flat
Trois nouvelles études - Etude n°3 in D flat

Prelude in C Sharp minor op. 45

Four Ballades
Ballade n°1 in G minor, op. 23
Ballade n°2 in F major, op. 38
Ballade n°3 in E Flat major, op. 47
Ballade n°4 in F minor, op. 52

Berceuse in D flat major, op.57

Recorded by Jean-Yves Labat de Rossi, at the "Ferme de Villefavard en Limousin" (France), in December 2019

Roustem Saïtkoulov, piano

« On ne trouvera rien dans le jeu de Roustem Saïtkoulov qui cherche les bravos du parterre. On craint même que sa personnalité ne le conduise à s’agacer qu’on puisse dire de lui qu’il n’est pas un bon chopinien mais un chopinien exceptionnel. On maintiendra cependant. Il suffit d’écouter la première phrase du disque, et de voir comment l’interrogation douloureuse s’accomplit en un rubato parfait. Ce qui ne signifie en rien qu’il ne rende bien que le Chopin interrogatif : l’autre, le fantastique, est tout autant dans ce disque, et les doigts donnent tout ce qu’il faut donner lorsque la fureur prend le compositeur. Mais chez Roustem Saïtkoulov même la houle reste noble, la virtuosité vertueuse et le désespoir pur ». Eric Fiat, Philosophe, Professeur des universités

"There is nothing in the playing of Roustem Saïtkoulov that is geared towards 'bravos' from the stalls. In the light of this, one hopes, he would not be upset to be called not only a very good, but an exceptional interpreter of Chopin. However we believe it to be so. Just listen to the opening phrase on this recording and hear how the “emotional questioning” ends in a perfect rubato; you will be convinced immediately. This is in no way to say that our pianist's remarkable playing of Chopin represents only the composer's "questioning" or "reserved" side. The other, "immense" or "flamboyant" aspect is just as present in this recording. When the music is furious and impassioned, Roustem Saïtkoulov's mastery of the keyboard is paramount: these passages remain noble, the virtuosity righteous and the despair unsullied". Eric Fiat, philosopher, University Professor

- En Pistes! - Emission du 12 octobre 2020 - Emilie Munera et Rodolphe Bruneau Boulmier

« On ne trouvera rien dans le jeu de Roustem Saïtkoulov qui cherche les bravos du parterre et les hourras du paradis. On l’a même vu Salle Gaveau enchaîner trois bis sans nul temps pour les applaudissements afin que la musique ait jusqu’au bout toute la place et qu’au pianiste soit épargnée la cérémonie des saluts comme celle des allers et venues entre coulisses et scène. Chez Roustem Saïtkoulov même la houle reste noble, la virtuosité vertueuse et le désespoir pur. Voilà pourquoi l’impression vient d’un Chopin juste comme peu. Car le juste n’est ni un saint, ni un héros  ». Réécouter l'émission (à partir de 23'10'')

Photo par Marina Kierszenblat
Photo par Marina Kierszenblat
lien vers vidéo

Enregistrement à la Ferme de Villefavard en Limousin Reportage France 3 Nouvelle-Aquitaine – Décembre 2019