"HDRS"

High Definition Recording System

Dans le but de satisfaire les attentes des audiophiles les plus exigeants, le HDRS est l’évolution du système d'enregistrement TTL (True To Life), initialement conçu (à la fin des années 80 aux Etats-Unis) pour la prise de son de musique pour orgue par John Arthur Holbrook et Jean-Yves Labat de Rossi.

Ce système a été utilisé pour l’enregistrement d'une anthologie de musique pour orgue - collections “Organa Via” et “Organa Viventia” (Sony Classical et BMG) - ainsi que pour la prise de son de disques réalisés pour la Deutsch Harmonia Mundi. Il est actuellement utilisé en exclusivité pour les prises de son du label Ad Vitam Records (Harmonia Mundi). Toutes ces productions et ces enregistrements ont été salués par de nombreuses distinctions et d'excellentes critiques : Diapason d'or, 10 de Répertoire, Choc de la Musique, Coup de coeur de la Revue du son et du home cinéma, 5 étoiles Prestige audio vidéo, Album du mois de Haute Fidélité, Orphées d'Or de l'Académie du disque lyrique (Prix Michel Garcin, Prix de l'Académie des Beaux-Arts / Charles Münch, Orphée du prestige lyrique de l'Europe), Coup de coeur du Magazine de l'Orgue, Coup de coeur Signes Musiques, American Diapason , sélection audiofédération, Stereo & Image, Vumètre

Fidèle à la « philosophie » d’André Charlin, le HDRS a été développé pour inscrire le son dans son contexte naturel et le restituer avec la plus grande fidélité, sans avoir recours à aucun procédé de correction du spectre sonore susceptible de le dénaturer.

A la recherche d'un son d’une grande pureté, dans le respect absolu des paramètres acoustiques propres à l’enregistrement, la plus grande attention est apportée à la qualité et au perfectionnement des composants de ce système de prise de son de façon à obtenir :

- une reproduction très naturelle de l’acoustique et de la volumétrie propre au lieu d’enregistrement

- une « spatialisation » précise des sources sonores qui s’y trouvent,

- une définition rigoureuse de l’image stéréophonique,

- une restitution réaliste de la gamme dynamique (qu’il s’agisse de la charge d’un tutti d’orgue symphonique ou du jeu délicat d’une flûte baroque…),

- une transparence générale et une aération tangibles,

- un respect absolu des timbres (voix et instruments),

- une bande passante qui apporte une réponse en fréquence étendue dans les basses (pédalier d’un Grand orgue symphonique oblige…), mais aussi une grande finesse dans le haut du spectre.

La conception, la modularité et l’ergonomie de ce système en font un outil idéal pour tout type d'enregistrement professionnel. Il a aussi fait preuve de sa grande fiabilité et de sa robustesse dans des conditions de transport et d’enregistrement extrêmement difficiles, où son poids minime et son faible encombrement se sont révélés être des atouts précieux pour le preneur de son.

Fidèles à la grande tradition de « l'Ecole française du son », depuis plus de 20 ans, les concepteurs du système HDRS ne cessent de le perfectionner.

« Le label Ad Vitam records incarne cette dualité qui combine intégrité musicale
et excellence sonore ». Stéréo Prestige Image

Ses productions sont disponibles, à partir des pages de chacun des CDs, en téléchargement Qobuz en Haute Définition (88-2-24).

High Definition Recording System

With the goal of satisfying the expectations of the most demanding of audiophiles the "HDRS" is the evolution of the "TTL" (True To Life) recording system initially conceived in the USA by John Arthur Holbrook and Jean-Yves Labat de Rossi.

This system was used to record an organ musical anthology - the "Organa Via" and "Organa Viventia" collections (Sony Classical et BMG) - as well as the sound recordings for discs produced for the Deutsch Harmonia Mundi. It is a proprietary technology used exclusively for the sound recordings of the Ad Vitam Records (Harmonia Mundi) label, where Jean-Yves Labat de Rossi is the producer and sound engineer. All of these productions and recordings have received numerous distinctions and critical acclaim : Diapason d'or, 10 de Répertoire, Choc de la Musique, Coup de coeur de la Revue du son et du home cinéma, 5 étoiles Prestige audio vidéo, Album du mois de Haute Fidélité, Orphées d'Or de l'Académie du disque lyrique (Prix Michel Garcin, Prix de l'Académie des Beaux-Arts / Charles Münch, Orphée du prestige lyrique de l'Europe), Coup de coeur du Magazine de l'Orgue, Coup de coeur Signes Musiques, American Diapason, audiofédération

With the objective of optimizing the true qualities of each of the best recording technics in a single mobile recording system and of staying true to the "philosophy" of André Charlin, the "HDRS" allows us to obtain a truly natural sound of great purity and with absolute respect to the recording's acoustic parameters.

The greatest possible attention has been paid to the recording unit's components (microphones' membranes, microphones' pre-amps, constant frequency group transport mic-cables, pre-amplifiers, phase correlators, AD/DA converters, digital support, power supplies and their cables...) to ensure :

- a very natural reproduction of the acoustics and geometry of the place where the recording was made,

- a precise "spacialization" of the original location sound,

- an almost "holographic" definition of the stereophonic image,

- a completely realistic restitution of the dynamic range (from the load of a symphonic organ’s tutti to the delicate notes of a baroque flute) with an exceptional overall clarity,

- a total respect for tones (vocal and instrumental),

- a frequency range which provides an extensive bass frequency response (essential for the pedal-board of a grand symphony organ.) as well as a superb finesse in the top spectrum.

The design and ergonomics of this system make it the ideal tool for all types of professional recording where a perfect sound quality is required. It has also proven its robustness and reliability in extremely difficult transport and recording situations, where its small size and light weight were shown to be its greatest assets.

Perfection is demanded by the designers of the "HDRS" system". For nearly 20 years they have continued their research consecrated to musical recording and reproduction in the great tradition of « l'Ecole française du son ».